Le rugueux de ma plume

Le rugueux de ma plume

Le peignoir au lasso et mon p'tit orteil sans défense!!!

Je me suis grillée le doigt de pied hier soir...

Je sortais de ma douche et tout à coup, voilà que je rencontre un peignoir arborant des pinces à linge en guise de boucles d'oreille. De sa petite voie humide et suintante, il me demande mon passeport. Je commence donc à fouiller mes poches pour me rendre compte au bout de quelques secondes toutes mouillées que je n'ai sur moi ni passeport, ni pyjama, ni poches...Je commence à me tortiller comme une anguille devant ce douanier éponge dont les poils vieillis par le savon commencent à se hérisser. Mais au moins, je me souviens du lieu où j'ai laissé mon précieux visa: c'était un balai de chiottes qui me l'avait demandé pour la dernière fois. Il doit donc être coincé aux toilettes entre un vieux numéro de Closer et un rouleau de PQ. Voilà la vérité toute à fait vraisemblable que je tente d'expliquer à un bout de tissu mouillé et défraichit! Mais rien n'y fait...Le peignoir est en train de s'essorer et de grosses gouttes d'eau troubles tombent sur le parquet: Quelle idée d'avoir fait poser du parquet dans la salle de bain? Je l'avais fait quand j'avais encore confiance en mon peignoir. Mais il ne paraît plus très compréhensif. Il semble de plus en plus en colère et attrape la ceinture qui lui sert d'ordinaire à se saucissonner l'éponge. En plus, il est de plus en plus impressionnant avec son air arrogant de vieux peignoir décoloré! Il fait de sa ficelle un immense lasso et commence à se mouvoir dans tous les sens comme il peut: en envoyant de l'eau et des poils bleus verdâtres partout sur le parquet. Il commence à prendre de la vitesse et court après moi avec des yeux de merlan frits mal essorés. C'est alors qu'il lance son lasso en avant et réussi avec beaucoup d'adresse à m'attraper le petit orteil gauche. Je suis ainsi neutralisée et ce traître de peignoir a donc tout loisir d'aller chercher mon passeport dans les toilettes...Mais je suis fière car je ne lui avais pas menti: c'était bien la faute du balai à chiottes!

Mais si maman, je te jure! C'est comme ça que ça s'est passé! C'est pas ma faute à moi!



24/04/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres